Nouvelles

L’autorité sanitaire de la Saskatchewan (Saskatchewan Health Authority, SHA) transforme l’agrément en conception collaborative d’inspiration autochtone

25 novembre 2019

Dans le cadre de son parcours d’agrément, l’autorité sanitaire de la Saskatchewan (SHA) a mis au point un modèle intégré d’agrément conçu pour répondre à ses besoins uniques. Au moyen d’un processus de consultation qui comprenait Visioning Day, la SHA a compris que pour améliorer la qualité et la sécurité, elle devait consulter les intervenants clés dans le continuum des soins.

Dans les milieux de soins à l’échelle de la province, la SHA a créé une atmosphère de préparation à l’agrément qui serait durable et inclusive de toutes les voix des Premières Nations et des Métis, aux usagers et aux familles et aux prestataires de soins de santé.

L’approche unique de la SHA était d’adopter une conception collaborative d’inspiration autochtone pour créer son modèle d’agrément intégré qui englobe l’amélioration continue et les soins centrés sur les personnes. En fait, leur Visioning Day a mené au modèle d’agrément « Circles of Change » (Cycles du changement).

The Circles of Change Accreditation Model, by the Saskatchewan Health Authority
Modèle d’agrément Cycles du changement en anglais seulement

Ce modèle est inspiré par le cercle d’influences qui a quatre quarts représentant quatre directions, des saisons, des étapes de la vie et divers peuples. Le modèle Circles of Change (Cycles du changement) fait référence à ces quarts comme des cycles dans un système. En d’autres termes, il représente la santé holistique, qui se traduit par un plan provincial de quatre ans visant à améliorer les soins pour tous.

Le conseiller culturel de la SHA, André Letendre (Métis), indique que « de notre point de vue, la santé commence à la conception et c’est sur cela que repose que le modèle Circles of Change (Cycles du changement). » Le premier point de l’ordre des travaux du Circles of Change (Cycles du changement) est de passer en revue les soins de santé maternelle et infantile. En accord avec cette valeur, le PDG de Scott Livingstone indique que le nouvel Jim Pattison Children’s Hospital a ouvert ses portes à Saskatoon le 29 septembre 2019.

La SHA a comme objectif de tenir compte du point de vue des Premières Nations et des Métis pour l’ensemble des décisions prises. Le modèle Circles of Change (Cycles du changement) a défini des objectifs réalisables dans trois autres domaines de soins au cours des trois prochaines années, notamment les soins de santé primaires, la santé mentale, la toxicomanie, les soins communautaires, les soins en milieu hospitalier, ainsi que les soins continus.

Le PDG de la SHA fait remarquer qu’« il est essentiel d’avoir des conversations qui renforcent la confiance afin d’établir un modèle collaboratif et de rétablir les relations. » Livingstone ajoute que le temps, la constance et la responsabilité commune sont d’importants facteurs de réussite de la conception collaborative.

La SHA adopte la conception collaborative pour écouter activement et apprendre comment collaborer avec tous les partenaires. « Nous commençons toujours les événements ou les réunions par une cérémonie et nous invitons toujours des anciens à la table. », indique-t-il. « Nous demandons aux communautés ce qu’elles recherchent et nous ouvrons la porte aux discussions sur ‘‘comment’’ nous pouvons collaborer. »

Comme le dit Heather Thiessen, conseillère d’usagers de la SHA, le modèle aide à mettre au point une approche « du lit d’hôpital à la salle de conseil » pour les soins. Leur processus d’agrément a ouvert les voies de communication, et les politiques évoluent pour refléter ce dont les usagers et les familles ont besoin et ce qu’elles veulent réellement.

Mme Thiessen mentionne que la voix des Premières Nations et des Métis permet de faire reposer le processus de conception collaborative sur leurs valeurs communes, tandis que la voix des usagers et des familles oriente la conception collaborative par rapport à leurs meilleures pratiques, permettant ainsi à la SHA de devenir un partenaire égalitaire dans le parcours de soins de santé.

Mme Andreas, conseillère d’usagers de la SHA, ajoute que lorsqu’une personne se sent en sécurité sur le plan culturel et qu’elle est incluse, celle-ci apporte à la conversation la présence, la voix et la passion de ceux qui autrement seraient oubliés, créant ainsi une vision plus globale des soins de santé. Cet aspect de l’agrément renforce la confiance de la communauté.

En se référant à la préparation à l’agrément, Mme Andreas affirme « nous ne voulons pas sortir la vaisselle en porcelaine tous les quatre ans. Nous voulons la prendre tous les jours et utiliser les tasses craquelées. »

Le modèle d’agrément de Circles of Change (Cycles du changement) est maintenant utilisé dans les hôpitaux, les cliniques et tous les types de centres de soins en Saskatchewan, afin de rappeler qu’il faut adopter l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des usagers et des soins centrés sur les personnes.