Nouvelles

Rencontrez un visiteur d’Agrément Canada : Mike Nader

9 avril 2018

Mike Nader

Mike Nader est le Vice-Président exécutif et Président Directeur général de UHN, et un visiteur pour Agrément Canada.

Mike Nader est le vice-président directeur et président-directeur général de l’University Health Network (UHN).

M. Nader est un professionnel chevronné avec près de 30 années d’expérience dans le secteur de la santé. Il est visiteur pour Agrément Canada (AC) depuis environ neuf ans.

Ce qu’apprécie M. Nader, dans le fait d’être visiteur pour AC, c’est la possibilité d’approfondir ses connaissances d’un organisme et d’être exposé à des choses et à des situations qui sortent de l’ordinaire.

Il évoque une visite où il réalisait un traceur de Soins ambulatoires avec une usagère à qui on avait annoncé qu’elle avait un cancer du sein.

« Il s’agit d’un moment tellement intime : entendre ce diagnostic, et j’ai pu être là et observer la compassion et les soins que l’équipe de santé lui a fournis », confie-t-il.

Il ajoute que dans cette situation, il a pu observer et évaluer l’organisme en temps réel. « C’est la quintessence du traceur », dit M. Nader. « Lorsque vous êtes vraiment en mesure de suivre la trajectoire d’un usager ».

Selon lui, le fait d’être visiteur lui a également permis d’apprendre d’autres organismes ; sur leur réussite et la façon dont ils ont résolu des défis auxquels ils ont été confrontés.

« En tant que visiteur, vous allez sur le terrain et vous voyez comment les autres s’attaquent aux mêmes défis auxquels nous sommes tous confrontés dans le système de santé », affirme-t-il.

M. Nader indique que l’un des aspects très positifs du processus d’agrément est qu’il permet aux organismes de célébrer leur réussite et de mettre en lumière les excellents soins qu’ils prodiguent.

« C’est une célébration de l’excellent travail mené chaque jour par les organismes », dit-il. « Cela leur permet également d’identifier les domaines dans lesquels ils doivent s’améliorer ».

Il indique que l’amélioration de la qualité est un processus continu, car la santé est un domaine en constante évolution.

« L’agrément est l’occasion pour nous d’évaluer notre capacité à rester conformes aux normes de qualité et à continuellement mettre l’accent sur cet aspect », indique M. Nader.

Il ajoute que souvent, les organismes de santé voient le processus d’agrément comme un test où elles doivent obtenir de bons résultats. « Mais pour ce qui me concerne, je pense que cela devrait être considéré comme l’occasion d’améliorer les soins et les services, parce que l’amélioration de la qualité se produit de façon permanente », affirme-t-il.

Il a indiqué qu’UHN, en partenariat avec l’Hôpital des enfants malades (Hospital for Sick Children, SickKids), collabore avec AC pour étendre son initiative Caring Safely [Soigner sans danger], qui met l’accent sur l’établissement d’un haut niveau de fiabilité dans les hôpitaux.

« Au cours de notre expérience Caring Safely, nous avons pu observer un réel changement dans notre organisme au niveau de notre culture de signalement, d’identification des problèmes et des préoccupations en matière de sécurité », dit-il.
M. Nader ajoute que ces deux organismes travaillent actuellement avec AC pour généraliser ce haut degré de fiabilité dans l’ensemble des hôpitaux.

Il indique également que le processus d’agrément aide à identifier les Pratiques exemplaires. « Cela peut mettre en lumière le travail extraordinaire dont bénéficient les usagers et qui pourrait profiter à l’ensemble des organismes de santé », précise-t-il.

En mars, l’Organisation de normes en santé (ONS) affiliée à AC a mis à jour sa Bibliothèque de pratiques exemplaires qui en propose près de 1 000.

Une pratique exemplaire est une pratique réalisée par un organisme de santé et/ou de services sociaux, qui a démontré un changement positif, met l’accent sur les gens, et propose sécurité et efficacité.

M. Nader indique que les usagers sont importants lorsqu’il s’agit d’améliorer la qualité des soins et des services. Il ajoute qu’UHN travaille avec plus de 100 usagers partenaires.

« Les avantages que les usagers partenaires apportent dans la façon dont nous fournissons les soins et dont nous pouvons améliorer ceux que nous fournissons à d’autres usagers au sein de notre organisme sont flagrants », dit-il.

M. Nader ajoute qu’AC a été un acteur-clé dans la promotion de la prise en compte du point de vue des usagers dans les initiatives d’amélioration de la qualité. « Je crois qu’Agrément Canada devrait être félicité pour ça », confie-t-il.

Toujours selon lui, UHN a appris beaucoup de ses usagers partenaires et de leur parcours de santé. « Certains des récits sont bons. D’autres le sont moins, mais nous apprenons de chacun d’entre eux », dit-il.

Il explique que les patients-visiteurs sont également importants, car ils apportent un point de vue différent au processus d’agrément.

« Ils apportent aux débats une façon de voir complètement différente », indique M. Nader. « Les choses différentes qui sont importantes à leurs yeux sont vraiment complémentaires des normes que nous évaluons ».

Chez AC, le rôle des patients-visiteurs a été conçu en collaboration avec toutes les parties prenantes : les usagers partenaires, les visiteurs, les organismes clients et le personnel d’AC.

Le fait d’être visiteur apporte un autre avantage, ajoute Nader, celui d’intégrer un réseau précieux.

« Le réseau de santé que vous créez en faisant partie de cette équipe est exceptionnel », indique-t-il. « Beaucoup de personnes m’ont appris la façon dont ils font les choses et dont ils s’attaquent aux défis ».

En 2017, AC a collaboré avec plus de 500 visiteurs pour réaliser 247 visites d’agrément au Canada et à l’étranger.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’équipe de visiteurs d’AC ? Cliquez ici.