Nouvelles

Le programme d’agrément d’AC, un « changement de paradigme » qui se traduit par l’amélioration des soins centrés sur les résidents et les familles : Bethany Care Society

12 septembre 2017

Bethany Centre staff and residentLe programme d’agrément d’Agrément Canada (AC) donne aux organismes de santé accès à une précieuse mine de connaissances sur des pratiques nouvelles et novatrices. Cela les aide à définir le concept des soins de qualité et à mieux comprendre les soins centrés sur les résidents et les familles, selon Steven Friesen, gestionnaire, Qualité, meilleures pratiques et recherche, chez Bethany Care Society.

Située dans le centre et le sud de l’Alberta, la Bethany Care Society offre des services aux personnes âgées; ceux-ci couvrent l’ensemble du spectre des soins de longue durée. Sa visite d’agrément la plus récente a été effectuée en février 2017 et M. Friesen affirme que l’expérience a apporté une approche nouvelle pour la mise en œuvre des soins centrés sur les résidents et les familles. (Dans un contexte de soins de longue durée, on utilise le terme « résident » lorsqu’on fait référence aux soins centrés sur les usagers et les familles.)

Même si les ressources en matière de meilleures pratiques favorisent le processus d’amélioration continue de la qualité, M. Friesen déclare que, pour le cycle d’agrément récent, la mise en évidence sur la participation des résidents et des familles dans la prestation des services et l’élaboration des systèmes a représenté un « changement de paradigme » pour l’organisation.

« Il s’agissait d’un investissement plus solide, beaucoup plus précis des ressources pour rechercher la définition de l’engagement concernant les résidents et les familles sans le limiter uniquement à l’aspect clinique, et quelle est sa contribution aux soins centrés sur les résidents et les familles », déclare M. Friesen.

Il ajoute que la Bethany Care Society a axé ses efforts sur l’amélioration des soins centrés sur les résidents et les familles et sur la façon de fournir des soins de qualité en contexte ambulatoire ou non. « Le dernier cycle a offert plus de possibilités de discussion et de réflexion concernant les approches organisationnelles liées aux soins centrés sur les résidents et les familles  et ce, au delà de la prestation directe de soins.», affirme M. Friesen.

M. Friesen note que les organismes de santé s’attendent maintenant à ce qu’AC soit une ressource en ce qui a trait aux normes qui remettent en cause leur compréhension et leur mise en œuvre des processus des meilleures pratiques. « Cependant, cela [cette expérience] a été plus indispensable, par l’examen de la philosophie et des approches [de soins centrés sur les résidents] pour l’étude de questions entourant les processus associés aux meilleures pratiques et comment inclure et prendre en consideration la notion de l’engagement des [résidents et des familles]», déclare-t-il.

M. Friesen affirme que la valeur de l’agrément repose sur les processus des meilleures pratiques qui incitent les organismes à faire de ces processus de qualité plus englobante une priorité financière. « Cela donne aux organismes une très bonne justification pour allouer des ressources à une amélioration de la qualité qui met l’accent sur les meilleurs pratiques et qui s’en sert comme base pour instaurer des changements lorsqu’ils se trouvent devant d’autres priorités financières concurrentes », déclare-t-il. M. Friesen ajoute que, dans le système de santé, l’agrément est un incitatif pour « … assurer du soutien et une cohésion à l’égard de la découverte et de l’innovation liées aux meilleures pratiques et ce, du conseil d’administration au résident. »

En ce qui concerne l’agrément par AC, M. Friesen note que les organismes de santé obtiennent l’accès aux meilleures pratiques de pointe sans avoir à investir pour développer les leurs. « Agrément Canada vous offre des données gérables, concises, par l’intermédiaire de normes et grâce à des documents justificatifs », déclare-t-il.

M. Friesen a également constaté que si les organismes se tournent vers  les meilleures pratiques et normes d’AC (développées par la société affiliée d’AC, l’Organisation de normes en santé (HSO)) pour mettre au point leurs programmes et services, ils peuvent avoir l’assurance qu’ils avancent dans la bonne voie. « Le niveau de réassurance dont il s’agit est un facteur majeur », a-t-il affirmé.

AC accrédite divers organismes de santé et de services sociaux en Alberta pour l’ensemble des services de santé de l’Alberta (Alberta Health Services, AHS).

Cet été, AC a effectué sa plus grande visite d’agrément menée à ce jour pour l’AHS. La visite a touché l’ensemble de la province, dont des hôpitaux en milieu rural et des installations en régions éloignées comme High Level, Fort Vermilion et Horse Lake. Dans le cadre de la visite, 30 visiteurs ont évalué 129 établissements en Alberta.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Bethany Care Society, rendez-vous sur son site Web.

Vous pensez à l’agrément? Vous voulez en savoir davantage sur le processus d’agrément d’AC? Apprenez-en davantage sur le programme d’agrément Qmentum d’Agrément Canada.