Nouvelles

L’agrément entraîne une culture axée sur la qualité et une meilleure collaboration pour le centre de santé Pinaymootang

14 mars 2018

L’agrément entraîne une culture plus axée sur la qualité et une meilleure collaboration avec les autorités sanitaires du Manitoba selon la direction du centre de santé de la Première Nation de Pinaymootang.

Équipe du centre de santé de Pinaymootang

L’équipe du centre de santé de Pinaymootang

Le centre de santé Pinaymootang, situé à Fairford au Manitoba, dessert la Première Nation de Pinaymootang, une communauté de 3 500 résidents, dont 1 500 habitent dans la réserve. La communauté de Pinaymootang est située à 250 km au nord de Winnipeg.

Gwen Traverse, directrice de la santé du centre de santé Pinaymootang, dit que le centre a entamé le processus d’agrément avec le programme Agrément de base d’Agrément Canada (AC) en 2012, avant de recevoir l’agrément complet par le programme d’agrément Qmentum d’AC en 2014.

Le centre se prépare présentement pour sa prochaine visite d’agrément, qui aura lieu en septembre.

Mme Traverse dit qu’au début, le petit centre de santé qui compte maintenant environ 30 employés trouvait le processus d’agrément difficile.

« Par contre, nous n’avions pas réalisé à quel point savoir que nous respectons les normes les plus élevées de soins de santé peut être valorisant », explique Mme Traverse. « Le processus d’agrément nous a vraiment aidés à faire nos preuves. »

Bénéfices de l’agrément

Mme Traverse remarque aussi que le processus d’agrément a changé de façon positive la façon de penser du petit centre.

« Notre mentalité a été complètement transformée », dit Mme Traverse. « Maintenant, nous tenons compte du processus d’agrément dans tout ce que nous faisons pour assurer qu’il n’y a pas de lacunes et que toutes les normes sont respectées. »

Mme Traverse dit qu’un autre bénéfice du processus d’agrément pour le centre de santé Pinaymootang est la création du principe de Jordan, un programme assurant des soins primaires pour les enfants handicapés ayant des besoins de soins de santé spéciaux.

Elle remarque que le processus d’agrément a permis de repérer des lacunes dans les soins offerts dans la communauté.

« Il n’y avait aucun programme en place pour les enfants [de Premières Nations] handicapés ayant des besoins de soins de santé spéciaux », explique Mme Traverse. « Nous avons pu obtenir du financement pour le programme et le mettre en œuvre. Le programme est ensuite devenu un modèle à suivre pour les autres communautés du Manitoba et d’autres régions du Canada. »

Elle ajoute que la division du Manitoba de Santé Canada a demandé au centre de santé Pinaymootang de créer une trousse d’outils pour aider les autres Premières Nations du Manitoba à mettre le programme en œuvre.

« Nous avons créé cinq modules pour aider les communautés à mettre en œuvre un programme similaire au nôtre », dit Mme Traverse. « Le programme a aussi été reconnu comme « pratique à forte incidence » par l’Association canadienne de soins et services à domicile. »

Mme Traverse explique que l’agrément a été bénéfique sur tous les plans pour le centre de santé Pinaymootang, l’aidant à rehausser la collaboration avec les autorités sanitaires.

« L’agrément nous a permis de nous justifier en tant qu’organisme de santé des Premières Nations », dit-elle. « Nous sommes maintenant tous sur la même longueur d’onde et pouvons mieux communiquer pour trouver des moyens de collaborer en vue de rehausser les soins offerts aux usagers. »

Mme Traverse ajoute que l’agrément a aussi encouragé le centre de santé à mieux documenter tout son bon travail.

« Nous avons une politique pour chaque aspect de notre travail. Avant l’agrément, nous faisions un bon travail, mais il n’était jamais documenté », dit-elle, ajoutant que le processus d’agrément a aidé à améliorer l’ensemble des systèmes du centre de santé.

Mme Traverse dit que le centre de santé Pinaymootang a choisi Agrément Canada parce que l’organisme est reconnu partout au Canada et agrée des organismes de santé de toutes tailles. « Nous voulions faire nos preuves et nous voulions que notre organisme soit évalué sur l’ensemble », dit-elle.

Mme Traverse remarque que le centre de santé a subi des changements importants depuis son agrément en 2014.

Le centre a été élargi, d’autres employés ont été embauchés et une pharmacie a été créée en partenariat avec la communauté. « Tout devra être revu et mis à jour cette fois », dit-elle.

Souhaitez-vous devenir agréé? Communiquez avec nous dès aujourd’hui et un spécialiste en agrément vous guidera tout au long de votre processus d’amélioration de la qualité.

Vous pouvez aussi lire d’autres histoires de réussite concernant l’agrément sur notre site Web.