Nouvelles

Faites la connaissance de Jeanette Edwards, visiteuse chez Agrément Canada

11 mai 2018

Jeanette Edwards

Jeanette Edwards, chef de la stratégie de la santé, de la qualité et de l’apprentissage en milieu communautaire pour les services de santé partagés au Manitoba

Jeanette Edwards est la chef de la stratégie de la santé, de la qualité et de l’apprentissage en milieu communautaire pour les services de santé partagés au Manitoba.

 Professionnelle de la santé chevronnée comptant de nombreuses années d’expérience dans des postes de direction, Mme Edwards est visiteuse pour Agrément Canada (AC) depuis 1994.

 « Je m’implique depuis de nombreuses années », dit Mme Edwards. « Mais tout a commencé parce que j’étais convaincue que la santé ne concernait pas uniquement les hôpitaux. »

 Elle indique qu’au départ, le processus d’agrément portait essentiellement sur les hôpitaux. Elle fait remarquer qu’à l’époque, elle travaillait dans le domaine de la santé en milieu communautaire et qu’elle faisait en fait partie de l’équipe qui a élaboré les normes de soins de santé en milieu communautaire d’AC, qui sont maintenant connues sous le nom de normes sur les services de soins primaires.

 « Agrément Canada nous a encouragés à examiner tous les aspects des soins de santé, au-delà des hôpitaux », déclare Mme Edwards. « En un rien de temps, je suis devenue une visiteuse. »

 Mme Edwards s’est également impliquée dans les premières phases de l’élaboration des normes pour les services aux Autochtones d’AC et le recrutement des visiteurs des Premières Nations.

 Elle note que l’une des expériences les plus gratifiantes vécues jusqu’à présent en tant que visiteuse d’AC a été le mentorat de visiteurs des Premières Nations et le travail auprès des communautés des Premières Nations.

 « Pour assurer la santé, il faut d’abord miser sur une communauté en santé. Nous devons aider nos communautés des Premières Nations à avoir un plus grand contrôle sur leurs soins de santé », dit Mme Edwards. « Le mentorat est une occasion extraordinaire. »

 Elle a par ailleurs relevé que ses expériences à titre de visiteuse l’ont amenée dans différents domaines des soins de santé : de grands systèmes de santé à des régions plus petites, sans oublier un coin reculé de l’Arctique canadien et plusieurs emplacements internationaux.

 Elle ajoute qu’elle a contribué à la première formation du personnel clé d’un organisme de soins primaires au Qatar. « J’ai été tellement heureuse de les rencontrer au début de leur processus d’amélioration de la qualité et de participer ensuite à une visite d’agrément très réussie », indique Mme Edwards.

 Mme Edwards dit qu’elle aime être une visiteuse d’AC parce que c’est une expérience d’apprentissage positive. « C’est la meilleure stratégie de formation continue personnelle et de perfectionnement professionnel que je connaisse. J’ai appris quelque chose à chaque visite. »

 Elle ajoute qu’être une visiteuse est également une occasion de contribuer à la société.

 « Les visiteurs sont là pour soutenir les organismes qui recherchent l’excellence », affirme Mme Edwards. « Nous avons tous des forces, et il s’agit de chercher comment les partager. »

 Mme Edwards note que l’agrément est « extrêmement utile » au chapitre de l’amélioration de la qualité, de la sécurité des usagers et de l’apprentissage continu.

 Elle dit que le processus d’agrément incite les organismes de santé à suivre l’évolution du milieu changeant des soins de santé.

 Mme Edwards ajoute toutefois qu’il est important que les organismes visent plus loin que la visite d’agrément.

 « Nous devons nous assurer que nous allons au-delà de l’inspection, veiller à l’application des normes au quotidien et mettre constamment en pratique une approche intégrée de l’amélioration de la qualité », affirme-t-elle.

 Mme Edwards note en outre que les usagers visiteurs jouent un rôle important dans le processus d’agrément et sont fort bienvenus.

 « Nous avons reconnu que les usagers ont besoin de se faire entendre », déclare-t-elle. « Je suis une usagère, une visiteuse et une décideuse. Il est important que ces perspectives soient égales et que les usagers partenaires participent de façon tangible. »

 Chez AC, le rôle des usagers visiteurs a été conçu en collaboration avec toutes les parties prenantes; les usagers partenaires, les visiteurs, les organismes clients et le personnel d’AC.

 En mai 2017, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, à Saint-Jérôme, au Québec, a été l’un des premiers organismes à intégrer un usager visiteur à sa visite d’agrément.

 Mme Edwards souligne que toutes ses années de visiteuse ont été une expérience formidable.

 « J’ai vécu les expériences les plus positives », affirme-t-elle. « En tant que visiteurs, nous travaillons tous très fort et nous voulons contribuer à la société. »

Mme Edwards a commencé sa carrière dans le domaine de l’ergothérapie. Elle possède aussi une maîtrise en administration des soins de santé.

En 2017, AC a collaboré avec son équipe de visiteurs pour réaliser 247 visites d’agrément au Canada et à l’étranger.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’équipe de visiteurs d’AC? Cliquez ici.