Nouvelles

De nouvelles normes parrainées auront un effet positif au Canada et à l’étranger : SSF

2 juillet 2017

Les normes Communication en situation de langue minoritaire contribueront à l’amélioration des systèmes de santé : Société Santé en français (SSF)

SSF TeamL’Organisation de normes en santé (HSO) et la SSF ont récemment annoncé une nouvelle collaboration en vue de la création conjointe de nouvelles normes de santé et du Programme de reconnaissance des compétences organisationnelles conçus pour mieux protéger les usagers en situation linguistique minoritaire.

« Nous voulons des normes qui contribuent à améliorer le système de santé, affirme Michel Tremblay, directeur général de la SSF. Peu importe l’endroit, nous voulons que le système réponde aux besoins des usagers et des citoyens. »

La SSF espère que, une fois mis en place, les normes et le programme de reconnaissance seront un modèle exemplaire non seulement pour les organismes de santé au Canada, mais de partout dans le monde.

M. Tremblay souligne que les nouvelles normes et le nouveau programme de reconnaissance sont le résultat d’une recherche effectuée par la SSF depuis 2010. Celle-ci examinait différentes études, dont celles menées sur les normes linguistiques culturelles et adaptées (Cultural and Adapted Linguistic Standards, CLAS) aux États-Unis. « Ces normes sont très prescriptives, indique M. Tremblay. Essentiellement, elles affirment que pour fournir de bons soins de santé, nous devons connaître notre milieu culturel et linguistique et être en mesure de nous adapter de manière à répondre aux besoins des gens. »

Selon lui, de nombreuses études ont permis de constater que les instructions relatives aux soins qui ne sont pas fournies dans la langue maternelle des gens ne sont pas bien comprises par les usagers et leurs familles.

Une fois la recherche terminée, la SSF s’est mise en quête d’un organisme avec qui faire équipe et s’est tournée vers HSO et sa société affiliée, Agrément Canada (AC). La SSF recherchait un organisme partenaire qui travaillait dans l’ensemble du Canada et qui avait la capacité de mettre en place de telles normes.

M. Tremblay précise que la SSF est fière du partenariat établi avec AC et HSO, compte tenu de leur grande crédibilité.

Initialement, les nouvelles normes – qui sont parrainées par la SSF et qui ont été mises au point dans le cadre d’un processus de conception conjointe avec HSO – visent à assurer aux groupes linguistiques minoritaires au Canada, comme les Canadiens français et les communautés acadiennes minoritaires, l’accès à des services linguistiquement adaptés dans l’ensemble du continuum de soins.

Selon M. Tremblay, ces normes sont élaborées dans l’espoir qu’elles soient adoptées dans l’ensemble du système, par toutes les provinces et tous les territoires.

Il affirme que plusieurs partenaires nationaux ont commencé à exprimer à la SSF le bien-fondé de la prestation de services adaptés du point de vue linguistique pour les communautés en situation de langue minoritaire.

« Cela est bon pour la qualité, la sécurité et les soins aux usagers », précise-t-il.

La SSF espère que les nouvelles normes auront un effet positif à titre de modèle d’excellence et qu’elles inspireront d’autres organismes dans d’autres régions géographiques.

Selon M. Tremblay, « La réussite de certains incitera les autres à les imiter. Nous voulons permettre à d’autres de mettre au point leur propre approche et de mettre en place, grâce à un modèle existant, des services qui répondent aux besoins de la communauté locale ».

Les normes et le programme de reconnaissance n’en sont pour l’instant qu’aux premières étapes de leur élaboration. À l’heure actuelle, HSO recrute des membres pour son Comité technique sur la communication dans les services de santé.

Les comités techniques sont formés d’usagers et de membres des familles, d’utilisateurs des produits, de décideurs et de personnes ayant un intérêt général pour un ensemble de normes précis en cours d’élaboration. Constitués de 16 membres ayant divers antécédents, ces comités sont responsables de gérer l’élaboration ou la révision des normes HSO.

HSO compte actuellement huit comités techniques. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

Restez à l’affût pour l’annonce de la composition des comités techniques!